Présentation

Nom du blog :
Jean NOEL-Devoir de mémoire (Société/His

Description du blog :
Consacré essentiellement à l'Histoire des Casques blancs français au Liban

Date de création :
24 mai 2010 à 00:00

Date de modification :
14 février 2018 à 16:46

Catégories

Statistiques

223 Articles
0 Pages
8 Vidéos
11 Commentaires
10 Messages sur le Livre d'or
160 714 Visiteurs au total
1 Visiteur en ligne
10 Visiteurs aujourd'hui
Valid XHTML 1.0 Strict  CSS Valide ! 

Editorial


Quand on s'investit dans le travail de mémoire - certes imparfait mais qui a le mérite d'exister - que je mène notamment au sujet du Détachement des Observateurs français au Liban et dont l'année 2011 a vu le 25e anniversaire de son retrait de Beyrouth, le moindre encouragement sympathique tel que celui cité ci-dessous devient un véritable levier amplificateur et m'incite vivement à persister.

 



« Je me permets de vous contacter car je suis tombé sur votre blog très bien fait et illustré. Je suis un jeune militaire de 24 ans (officier-marinier) et j'ai beaucoup apprécié le devoir de mémoire que vous faites au travers de votre blog concernant les 7 observateurs tués durant leur mission au pays du Cèdre. »

***

 



2011 Avec la chute du Gouvernement  libanais le 12 janvier 2011, la nomination le 25 du même mois d'un nouveau Premier ministre déjà contesté et donc au moment où les pires inquiétudes sont à craindre : " Toute déstabilisation du Liban ne peut que faire le jeu de Téhéran et crisper encore un peu plus Israel " (Ouest-France du 26 janvier 2011), je souhaite que l'on se souvienne que plusieurs (5 officiers, 2 sous-officiers) des quelque 400  "Casques blancs", quasiment sans armes, qu'a compté en deux ans le DETOBS, ont donné leur vie - il y a plus de 25 ans maintenant - pour une toute petite et de toute évidence malheureusement insuffisante "parcelle de paix".

Dimanche 13 mars « Manifestation à Beyrouth contre l'arsenal du Hezbollah ».  [ Le feu couve toujours ]. Mardi 15 mars « Le patriarche Bechara al Rai remplace le cardinal Sfeir à la tête des Maronites libanais alors que leur communauté est politiquement divisée entre le soutien au camp sunnite de Saad Hariri (ex- Premier ministre) et ses adversaires conduits par le Hezbollah chiite responsable de son renversement ». Mercredi 20 avril  « Tous (les Occidentaux prudents) craignent qu'une déstabilisation de la Syrie, mosaïque religieuse, entraîne le Liban dans le chaos ». Lundi 13 juin « Hier, les Etats-Unis réclamaient l'accès immédiat pour la Croix-Rouge (dans le nord de la Syrie) afin d'éviter une "crise humanitaire". Berlin et Londres appelaient à l'adoption en urgence d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant le régime d'Assad. Scénario peu probable. Moscou et Pékin s'y opposent et ils ont un allié, le Liban, à la merci des représailles syriennes ». [ Ce qui ne laisse envisager rien de bon, une fois de plus, pour ce pays - note du rédacteur ]. Mardi 14 juin « Le Liban a un nouveau gouvernement (Najib Mikati). Après cinq mois de négociations ardues, le pays s'est doté, lundi, d'un nouveau gouvernement dominé par le Hezbollah et ses alliés (le Général Aoun notamment) ». Samedi 2 juillet  « Quatre cadres du Hezbollah mis en cause (dans l'enquête sur l'assassinat, en 2005, du Premier ministre Raffic Hariri) ». [ Mauvais présage... ]





 


In memoriam

date 26-05-2010 - Voir tous les articles de la catégorie Casques blancs Casques blancs - com 0 commentaire(s)-

In memoriam

In memoriam

Suite à la conférence de réconciliation de Lausanne, au moment du retrait de la Force multinationale de sécurité à Beyrouth (FMSB) et à la demande du gouvernement libanais, la France mettait en place un Détachement d’observateurs au Liban le 29 mars 1984.

" Pratiquement sans armes autres que leur courage physique et moral et le souci constant d’aller au contact des habitants et des combattants de tous bords pour tenter de réduire les violences, les quelque 400 observateurs français – officiers et sous-officiers – qui se sont succédé pendant ces deux années ont rempli une mission dont ils peuvent être fiers ", écrira plus tard le général de Virieu, alors colonel et 3e commandant de ce Détachement.

Avec sept Casques blancs tués (mais aussi neuf français détenus en otages), la " coupe sera bientôt pleine " et cette situation précipitera le retrait de ce Détachement de "soldats de la paix" le 3 avril 1986. Il aura bien mérité cette devise : " Jamais autant… avec si peu d'hommes. " 

 

Capitaine Aniort                   Air         6 juin 1984      chevalier de la Légion d'honneur

Lieutenant-colonel Cuenot  Terre     7 janvier 1985 chevalier de la Légion d'honneur

Major Perrot                        Air       14 janvier 1985  médaillé  militaire

Adjudant-chef Grécourt     Terre  14 janvier 1985  médaillé militaire

Chef de bataillon Rhodes   Terre  19 février 1985  chevalier de la Légion d'honneur

Capitaine Feyrignac            Air      10 juin 1985       chevalier de la Légion d'honneur

Commandant Corvée         Terre   12 mars 1986    chevalier de la Légion d'honneur

 

 Ne les oublions pas !

 

 

 

 

 

@

Auteur Detobs85 - Tags Casques blancs tués


Remerciements

date 26-05-2010 - Voir tous les articles de la catégorie Casques blancs Casques blancs - com 0 commentaire(s)-

Remerciements

Légende

Front tenu par l’armée libanaise régulière et les Forces libanaises.

P.C. du DETOBS.

H Embuscade du 14 janvier 1985.

Postes tenus par le DETOBS.

Observatoires - 1 Tour Murr - 2 Tour Rizk - 3 Sibnay - 4 Choueifate - 5 Qalaat el Hosn

Dépôts d’armes - 6 Cote 888 - 7 Mazraa - 8 Furn ech Chebaak - 9 Borj el Brajnié -10 Haret el Hreik

 

Message de remerciements envoyé le 23 mars 2010 aux Présidents d'Associations patriotiques qui ont accepté de publier mon article intitulé In memoriam dans leur revue :    

 Messieurs les Présidents,
 
Merci de tout cœur d'avoir bien voulu accepter la publication, dans vos revues ou circulaires respectives, de mon message intitulé In memoriam consacré au souvenir des Casques blancs assassinés à Beyrouth et dans sa proche montagne "le Chouf", entre 1984 et 1986.
 
En effet, cette mission de paix très peu médiatisée à l'époque est, de nos jours, quasiment tombée dans l'oubli. En cette année 2010, vingt-cinq ans après l'année qui fut la plus cruelle - cinq des sept observateurs abattus, le furent en 1985 - pour l'ensemble du Détachement, je tiens donc tout particulièrement à vous exprimer (ainsi qu'à vos collaborateurs et collaboratrices) ma plus grande reconnaissance pour le temps précieux et l'espace important que vous avez accordé à ma demande
.
 
Grâce à vous et au nombre important d'adhérents accédant à la lecture de vos publications, j'ai le sentiment que mon souci du devoir de mémoire (j'ai aussi écrit deux très modestes ouvrages relatant cette période et organisé une cérémonie du souvenir au Prytanée national militaire de La Flèche) est mieux partagé.
 
Ainsi, comme le notait en août 2009 à propos d'autres morts François-Régis Hutin dans son éditorial pour Ouest-France : "D'abord, on ne meurt vraiment que lorsque le nom du disparu n'est plus prononcé", peut-on espérer que ces camarades, tombés au Liban au service de la France et d'une paix encore bien fragile aujourd'hui dans cette poudrière que constitue toujours le Proche-Orient, resteront un peu plus longtemps dans le souvenir de nos cœurs et de nos mémoires.
 
 
Veuillez agréer, Messieurs les Présidents, l'expression de mes plus sincères remerciements.

 

Messieurs les Présidents :

- de l’UNSOR

7, rue Coypel

75013 PARIS

 

-  de la Fédération nationale PG-CATM

46, rue Copernic

75782 PARIS cedex 16

  

- des Médaillés militaires

36, rue de la Bienfaisance

75008 PARIS

 

- de l’Association des Anciens Combattants

1939/1945 Indochine – 1er RMT – 2e DB Afrique du Nord

30, rue Armand Tuvache

72800 LUCHÉ PRINGÉ

                                           

Auteur Detobs85 - Tags In memoriam, remerciements


Devoir de mémoire

date 26-05-2010 - Voir tous les articles de la catégorie Casques blancs Casques blancs - com 0 commentaire(s)-

Devoir de mémoire

Dans le cadre du devoir de mémoire, notamment en direction des jeunes générations, je recherche un dessinateur - si possible bénévole - pour illustrer, sous forme de BD, mon modeste ouvrage Casque blanc, Beyrouth 20 juin-24 octobre 1985. Il relate mon séjour de quatre mois effectué sur la terre libanaise au service de la paix.

Auteur Detobs85 - Tags DETOBS, Liban, Beyrouth, Ligne verte, Soldats de la paix



Horloge du jour

Derniers messages du livre d'or

Album Photo

Galerie Vidéo

Derniers commentaires



Google Plus


2011-11-14+2

Publicité Jean NOEL-Devoir de mémoire (Société/His

Créer un blog Histoire

Un Blog des Blogs jblog est une plateforme logicielle en ligne gratuite qui facilite la publication d'un blog. C'est un service qui offre une multitude d'outils à des personnes de publier du contenu sur le web blog musique blog humour blog mode blog perso blog animaux sky blog, blog image blogger faire son blog gratuit Annuaire… de blogs sur internet