Présentation

Nom du blog :
Jean NOEL-Devoir de mémoire (Société/His

Description du blog :
Consacré essentiellement à l'Histoire des Casques blancs français au Liban

Date de création :
24 mai 2010 à 00:00

Date de modification :
14 février 2018 à 16:46

Catégories

Statistiques

223 Articles
0 Pages
8 Vidéos
11 Commentaires
10 Messages sur le Livre d'or
160 713 Visiteurs au total
1 Visiteur en ligne
9 Visiteurs aujourd'hui
Valid XHTML 1.0 Strict  CSS Valide ! 

76 SMM

Anniversaire de la Médaille militaire

date 22-01-2012 - Voir tous les articles de la catégorie 76 SMM 76 SMM - com 0 commentaire(s)-

Anniversaire de la Médaille militaire

Le 22 janvier 2002, pour commémorer le 150ème anniversaire de la création de la Médaille militaire, ont été organisés sous la direction de feu le Président Caplain :
 

- une cérémonie au Monument aux morts,
- un vin d'honneur à l'Hôtel de ville,
- un "repas de cohésion" pour les membres du Comité.

 

Aujourd'hui 22 janvier 2012, dix ans après, et même si le calendrier implique quelques aménagements sur lesquels je reviendrai ultérieurement, je doute fort que la moindre petite allusion soit faite, par son successeur, à cet acte fondateur du Prince Louis-Napoléon Bonaparte - futur Napoléon III - il y a 160 ans, le 22 janvier 1852.
 

 

*

*      *

 

ALLOCUTION "VIN D’HONNEUR DE LA COMMEMORATION DU 150e ANNIVERSAIRE DE LA CREATION DE LA MEDAILLE MILITAIRE"

 

(prononcée par le Président CAPLAIN le 22 janvier 2002 à la Mairie, après lecture de l’Ordre du Jour du Président Général au monument aux morts)

 

 

M. le Sous-Préfet, M. le Député-Maire, Mme le Conseiller Général, M. le Colonel commandant le Prytanée National Militaire, M. le Lieutenant-Colonel délégué représentant l’Association des anciens élèves du Prytanée, M. le Capitaine commandant la Compagnie de Gendarmerie, M. le Commandant de Police chef de la circonscription de Sécurité Publique, MM. les Officiers du Corps des Sapeurs Pompiers, M. le Président de l’Office du Tourisme, MM. les Présidents des Associations patriotiques, Mesdames, Messieurs.

 

C’est avec beaucoup d’émotion et une certaine fierté que les Médaillés Militaires de La Flèche vous remercient de votre participation au 150e anniversaire de la création de la Médaille Militaire.

Il est vrai que, sans mémoire, une association telle que la nôtre n’a aucun espoir ni aucun avenir. L’oubli est en soi une certaine forme de lâcheté, incompatible avec l’emblème et la devise de notre Médaille " Valeur et Discipline". C’est donc en souvenir de tous les efforts consentis par nos Anciens qu’il nous est permis aujourd’hui de nous rassembler ici. Honorer leur mémoire, c’est leur rendre hommage et démontrer que leur sacrifice n’a pas été vain.

 

Pour les 200 000 Médaillés que compte notre Pays, le 150e anniversaire de sa création est aussi l’occasion d’affirmer la place éminente qu’elle occupera demain, sa notoriété, sa valeur symbolique et son exemplarité. La nation en armes qui, lors de la Grande Guerre mobilisa plusieurs classes d’âge, fit entrer nombre de citoyens dans ses rangs. La seconde guerre mondiale, les guerres d’Indochine et d’Algérie quelles qu’en furent les vicissitudes, ont maintenu un fort sentiment d’association entre le peuple et les enjeux de sa défense. Les Médaillés Militaires restèrent donc longtemps présents dans la réalité d’un sentiment  patriotique profondément enraciné et entretenu par une conscription formatrice, active et porteuse des valeurs républicaines.

 

L’évolution de la nature de l’engagement des forces armées sur les théâtres d’opérations extérieures sous la bannière de l’ONU a, depuis les années 1980, transformé le lien Armée-Nation. La frontière entre la gestion diplomatique des crises et leur traitement  militaire est, en effet, de plus en plus floue, les forces devant gérer leur non-engagement ou une participation minoritaire dans des coalitions temporaires.

 

L’émergence d’un pilier européen de la Défense contribue aussi à donner une teinte pastel à l’image de la Patrie en l’absence d’une constitution décrivant les grands principes de la  "Nation Européenne" pour assurer sa défense. Mais l’idée d’un traité constitutionnel européen chemine, la convention présidée par le Président GISCARD d’ESTAING venant d’être installée.

 

Enfin, la conscription a été supprimée en 1997 et le dernier appelé vient de rentrer dans ses foyers. Le reformatage des Armées, en cours d’achèvement, a notablement réduit les moyens en alourdissant les coûts au détriment aussi bien des investissements dans la programmation  que des  modes de  fonctionnement des unités opérationnelles.

 

Ces éléments du contexte expliquent certaines distensions dans la relation Armée-Nation, au sein de laquelle la Médaille Militaire occupe une  place éminente. Ils ne sont cependant que la conséquence d’un monde qui évolue et on peut déplorer l’affaiblissement, voire la disparition de repères que l’on croyait intangibles. Il faut aussi avoir conscience de l’extraordinaire stabilité de notre démocratie ainsi que celle du monde occidental auquel nous appartenons et savoir distinguer dans le changement, la permanence de l’attachement aux valeurs fondamentales qui la constituent.

 

Porteuse de l’histoire, la Médaille Militaire est plus actuelle que jamais car elle est l’emblème de l’engagement populaire accessible à tous ceux qui,  sans être officiers et dans le cadre de la Défense Nationale en ses différents aspects, contribuent à la protection de la Patrie et très probablement participeront, demain, à la préservation de l’espace européen. Plus actuelle que jamais car elle est fidèle à la tradition de ses premières années, elle récompense ceux qui s’engagent dans une action extérieure tout aussi multiple, variée et difficile. Preuve que notre Pays est toujours présent dans le monde, moins dominateur peut-être mais tout autant acteur.  Et enfin  plus actuelle que jamais car elle est irremplaçable comme symbole de la démocratie et de l’égalité, véritable incarnation de  la  noblesse républicaine.

 

Profitant de cette manifestation, il nous a semblé judicieux de procéder à la remise de la Médaille Commémorative de ce 150e anniversaire de la Médaille Militaire, en signe de reconnaissance de leur soutien moral, à M. le Sous-Préfet, M. le Député-Maire, Mme le Conseiller Général, M. le Colonel comandant le Prytanée National Militaire.

Auteur Detobs85


Le Rond-Point des Médaillés militaires

date 12-01-2012 - Voir tous les articles de la catégorie 76 SMM 76 SMM - com 0 commentaire(s)-

Le Rond-Point des Médaillés militaires
Dix ans bientôt qu'aura été inauguré le 3 mars 2002, à l'initiative du Président Caplain et de son Secrétaire pour commémorer le 150ème anniversaire de la création de leur Médaille, le Rond-Point des Médaillés militaires. Qu'en est-il aujourd'hui ?
Sur les quatre plaques indicatrices, une a été signalée manquante depuis longtemps déjà, une autre est bancale et une troisième a été depuis peu retournée.  Ne serait-ce pas aussi la mission des successeurs  d'une équipe, alors particulièrement soucieuse du devoir de mémoire et le prouvant en concrétisant ses propositions, que de veiller régulièrement et scrupuleusement à la sauvegarde ainsi qu'à l'amélioration du modeste "patrimoine" de cette belle Section que fut la 76ème des Médaillés militaires ? Son autonomie, retrouvée en 2002 justement, a été malheureusement foulée aux pieds par la volonté de son Président actuel - plus préoccupé de son intérêt personnel - qui n'a même pas eu le courage d'inscrire son funeste - mais néanmoins accepté par des adhérents "godillots" - projet à l'ordre du jour de l'Assemblée générale de mars 2011. Laissera-t-il aussi disparaître sans broncher dans le fatras des gravats la plaque commémorative du 100ème anniversaire de la création de la Section scellée dans le mur de la "Halle au Blé" actuellement en cours de réhabilitation ?

Auteur Detobs85


Coïncidence

date 14-11-2011 - Voir tous les articles de la catégorie 76 SMM 76 SMM - com 0 commentaire(s)-

Je suis parfaitement d'accord avec ce "Courrier des lecteurs" découvert dans La Voix du Combattant n° 1768 d'octobre 2011 : « [...] Vous savez bien que beaucoup trop de sections ne se préoccupent que d'organiser des bals, des voyages ou des gueuletons [...] ».  Il vient en quelque sorte étayer l'introduction de mon précédent article du 11 novembre.

Je reste cependant persuadé qu'avec la volonté d'agir et un peu plus de désintéressement, il est tout à fait possible de concilier harmonieusement manifestations festives,  culturelles et autres activités liées au devoir de mémoire. Au niveau de la  76 SMM, la démonstration en a été faite de décembre 1995 à mars 2008, période au cours de laquelle de nombreuses initiatives - qu'il a bien fallu, je cite, « mettre en application », selon une phrase pour le moins malheureuse de l'actuel Président - ont été prises. Trop sans doute puisque, aujourd'hui, on est toujours à la recherche de la moindre nouvelle proposition.

Auteur Detobs85


Hommage à ceux de 14-18

date 11-11-2011 - Voir tous les articles de la catégorie 76 SMM 76 SMM - com 0 commentaire(s)-

 Hommage à ceux de 14-18
C'était il n'y a pas si longtemps, en novembre 2002, du temps où quelques uns, rares il est vrai mais "fourmillant" d'idées et pas encore obnubilés  par  le  profit financier tiré à tout crin d'une manifestation, mariaient alors avec bonheur "nourritures du ventre" et "nourritures de l'esprit"... 

En cette commémoration du 93ème anniversaire du 11 novembre 1918, comment ne pas se rappeler l'exposition (réussie avec près de 250 visiteurs) consacrée au devoir de mémoire mise sur pied grâce à la collaboration efficace de Céline Hubert assistante chargée de la Mémoire au Service départemental de l'Office national des Anciens Combattants de la Sarthe et à l'extrême gentillesse du peintre et écrivain* Gil Galbrun-Chouteau décédé hélas cinq ans plus tard.

« Le 11-Novembre n'est plus réservé à 14-18 » titre ce jour en Une le journal Ouest-France. Avec ses 21 tableaux**, on peut dire que le peintre avait eu alors une vision prémonitoire. En effet, pétri de devoir de mémoire, il avait articulé son oeuvre autour de la guerre 14-18 en évoquant son grand-père « miraculé des tueries de la Première guerre mondiale »*** mais aussi d'une seconde partie axée sur la montée du nazisme, les camps de concentration, la guerre d'Algérie, Kaboul. Toutes ces guerres et bien d'autres encore dont beaucoup conviennent : « Qu'aujourd'hui, l'hommage aux morts de 14-18 élargi aux soldats tués au combat dans des affrontements plus récents n'est donc que justice ».

* Sur le chemin des hommes Editions de l'Harmattan.
** Sur la photographie, deux de ces tableaux  sont des "vues" de Craonne et de Révigny.
*** Lors du vernissage, Gil Galbrun-Chouteau évoque l'origine de cette exposition qui a  pour point de départ  la Guerre 14-18. Le peintre donne aux visiteurs quelques clés : « Les tableaux se déclinent en bleu et blanc, c'est le bleu-horizon des uniformes de  l'époque et des toiles de tentes, un bleu calme et froid comme  peut l'être un champ de bataille après la tempête. C'est la désolation, un monde figé par l'effroi et  la terreur ».

 

Auteur Detobs85 - Tags 11 novembre


De l'équité pour les décorés de la Médaille militaire

date 21-10-2011 - Voir tous les articles de la catégorie 76 SMM 76 SMM - com 0 commentaire(s)-

De  l'équité  pour les décorés de la Médaille  militaire
La Fédération nationale des Amicales de Médaillés militaires (FNAMM) tente aussi de faire reconnaître ses droits, à commencer par celui d'être traitée sur le même pied d'égalité que la Société nationale d'entraide de la Médaille militaire (SNEMM).

Sur la photographie parue dans Ouest-France du 19 octobre dernier, les initiés reconnaîtront notamment le Président de l'Amicale autonome des Médaillés militaires du Bélinois et de la Région mancelle (1) ainsi que celui de l'Amicale des Médaillés militaires du Pays sabolien (2). 
.

 

Auteur Detobs85 - Tags Amicale, Section



Horloge du jour

Derniers messages du livre d'or

Album Photo

Galerie Vidéo

Derniers commentaires



Google Plus


2011-11-14+2

Publicité Jean NOEL-Devoir de mémoire (Société/His

Créer un blog Histoire

Un Blog des Blogs jblog est une plateforme logicielle en ligne gratuite qui facilite la publication d'un blog. C'est un service qui offre une multitude d'outils à des personnes de publier du contenu sur le web blog musique blog humour blog mode blog perso blog animaux sky blog, blog image blogger faire son blog gratuit Annuaire… de blogs sur internet